Les Broillets 44 - CH 2075 Thielle
Tél. +41 032 753 59 41

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Comment traduire la musique des mots avec le langage des plasticiens - formes, couleurs, surfaces? La démarche d'Ivan Freymond est cohérente pour qui observe son oeuvre durant les quatre dernières années: l'artiste a d'abord défini son alphabet comme d'autres font leurs gammes. Il nous offre, dans ses huiles sur carton de 1997, des impressions de la vie sociale - urbaine et rurale - en utilisant ses codes (écritures, formes, couleurs ). Au debut, c'est encore le chaos de l'inspiration, le tac au tac du tagger: compositions denses, utilisation intense de signes graphiques, des formules mathématiques aux calligraphies japonisantes. A l'écriture onomatopéique (HOP, XoXo, Blabla), Ivan appose toute la gamme des formes géometriques, le carré en particulier, traitille et pointille sa pensée. Mots croisés, mots chassés. Même la couleur a son alphabet, chaude et profonde comme celle de Paul Klee dont on soupçonne l'artiste aux mots sautillants d'être secrètement admiratif.

cv

crédits